Action territoriale

Les chefs de projets MILDECA en région

L’animation locale de la politique interministérielle de lutte contre les addictions : le rôle des chefs de projets.

Par nature interministérielle, la politique de lutte contre les addictions suppose la mobilisation d’un large panel d’acteurs. Ce rôle d’impulsion, d’animation et de coordination est assuré par les chefs de projets régionaux et départementaux.

Les chefs de projets de la MILDECA sont désignés au sein de l’équipe préfectorale. A quelques exceptions près, c’est le directeur de cabinet du préfet qui est le chef de projets MILDECA.

    Les circulaires MILDECA aux préfectures

    Une instruction annuelle est adressée aux chefs de projets MILDECA. Celle-ci fixe les grandes orientations, les chantiers prioritaires et les règles d’emploi des crédits.

    La circulaire "Chefs de projets 2022"

    "L’année 2021 a été marquée par un contexte sanitaire, social et économique encore complexe, entrainant des conséquences sur l’état de santé mentale des personnes, sur leurs consommations de produits licites comme illicites et sur leurs comportements (écrans, jeux vidéo, jeux de hasard et d’argent). Aussi la prévention et la prise en charge des conduites addictives restent-elles un enjeu majeur pour la santé et la sécurité des populations.

    L’offre illicite de stupéfiants et notamment sa vente au détail a poursuivi son évolution, accentuée par les confinements de 2020 et 2021 : développement de techniques de marketing, commandes via des plateformes téléphoniques, les réseaux sociaux ou des sites internet, livraisons à domicile ou par fret postal. Les produits sont ainsi encore plus accessibles pour les consommateurs. En parallèle, la concentration en produits actifs des drogues poursuit son augmentation, les rendant plus dangereuses. Dans ces circonstances, la lutte contre le trafic de stupéfiants reste une priorité forte du Gouvernement, confirmée par le comité interministériel de mai 2021. 

    2022 sera la dernière année de mise en œuvre du Plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022. Ce sera l’occasion d’en faire un premier bilan et nourrir les orientations à venir pour 2023 et les années suivantes.

    La présente circulaire a pour objet de préciser les attendus en 2022 et les ressources à la disposition des chefs de projets au sein des préfectures de région et de département."

    Téléchargez la circulaire "Chefs de projets 2022"

    Les rapports d'activité dans les territoires

    Les rapports d'activité annuels exposent les modalités d’organisation, de pilotage et d’utilisation des crédits constituant l’action de la MILDECA dans les territoires au travers des réponses fournies par les chefs de projets départementaux et régionaux.

    Rapport d’activité de l’action de la MILDECA dans les territoires en 2020

    L’année 2020 aura été est la seconde année de mise en œuvre du plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022 adopté en décembre 2018. C’est également l’année de renouvellement des conseils municipaux. C’est surtout une année marquée par la crise sanitaire liée au COVID-19 qui a profondément marqué le quotidien des personnes.

    Les conséquences immédiates des périodes de confinement sur les usages de substances psychoactives ont été contrastées, puisqu’à la sortie du premier confinement, un quart des fumeurs avaient augmenté leur consommation dans cette période ; un usager sur 10 sa consommation d’alcool ; et la part des usagers quotidiens de cannabis a augmenté de 11 points (passant de 20 à 31%). Le confinement a par ailleurs suscité l’essor de certains jeux d’argent et de hasard comme le poker en ligne.

    Cette crise, pour une partie de la population, a été à l’origine de l’aggravation des consommations et comportements à risque, en raison de la dégradation de l’état de santé mentale liée aux effets combinés de la crise sanitaire et de ses impacts économiques et sociaux à court et moyen terme.

    Si l’action des acteurs du territoire sur la prévention des conduites addictives a de fait été largement contrariée, dans de nombreux territoires, les services de l’Etat, les collectivités locales et les associations ont su s’adapter au contexte pour poursuivre leurs activités.

    Le présent rapport expose les modalités d’organisation, de pilotage et d’utilisation des crédits constituant l’action de la MILDECA dans les territoires au cours de l’année 2020 au travers des réponses fournies par les chefs de projets départementaux et régionaux.

    Téléchargez le rapport d’activité 2020

    Pour aller plus loin...