La MDMA/ecstasy, seconde drogue la plus consommée parmi les 18-25 ans, après le cannabis et devant la cocaïne, est particulièrement présente parmi le public étudiant. Marquée par des consommations en milieu festif et recherchée pour ses effets désinhibiteurs (euphorie…), la MDMA n’est pourtant pas sans danger.

Dans un contexte de reprise de la vie festive en France (réouverture des établissements de nuit à partir du 9 juillet 2021, reprise progressive des festivals, etc.), la MILDECA et ses partenaires ont souhaité diffuser des messages de prévention sur les risques liés à la consommation de la MDMA/ecstasy. Cette campagne digitale vise à prévenir et à informer sur les dangers réels de cette drogue qui restent encore assez méconnus.  

Cette opération s’inscrit dans le prolongement du groupe de travail « RDR 3.0 » mis en place à l’automne 2020 autour de la MILDECA qui associe les ministères en charge de la jeunesse et de l’enseignement supérieur, Santé publique France, l’OFDT, le CHU Clermont-Ferrand (Réseau Services de santé universitaires), la LMDE, les associations AIDES, Playsafe, Spiritek, Techno +, Avenir Santé, le dispositif « Fêtez clairs » de la MMPCR, le dispositif « Fêtons plus, risquons moins » de la Mairie de Toulouse et le CSAPA Plus belle la nuit. 

 

Ces messages, diffusés du 7 au 16 juillet 2021 sur les réseaux sociaux de la MILDECA seront aussi progressivement disponibles au téléchargement sur cette page, au fur-et-à mesure de leur diffusion en ligne :

 

c_01_mdma_cquoi.jpg
 

#Prevention MDMA
La MDMA ou ecstasy est une drogue de synthèse de la famille des amphétamines

  • Elle se présente sous forme de comprimés aux couleurs et aux formes variées, gravés de motifs, ou de gélules, de poudre ou encore de cristaux translucides.
  • Elle est principalement ingérée ("gobée") ou prise en "parachutes" (feuille contenant de la poudre).
  • Elle peut être aussi sniffée ou diluée dans une boisson ou plus rarement fumée ou injectée.

 

 

c_02_mdma_rappel_loi.jpg
 
 

#Prevention MDMA
La MDMA ou ecstasy est une drogue classée parmi les stupéfiants.

Son usage est donc interdit.

  • En consommer peut faire encourir jusqu’à 1 an de prison et 3 750€ d’amendes.
  • Les incitations à l’usage et au trafic et la présentation du produit sous un jour favorable sont aussi interdites et peuvent entrainer jusqu’à 5 ans de prison et 75 000€ d’amendes.
  • Le trafic, interdit lui aussi, est puni de peines de prison jusqu’à 30 ans et d’amendes jusqu’à 7 500 000€.

 

 

c_03_mdma_effets_recherches.jpg
 
 

#Prevention MDMA
La MDMA est consommée pour la sensation d’énergie et d’euphorie qu’elle procure et son effet désinhibiteur

Quel que soit le mode de consommation, elle s’accompagne systématiquement de :

  • Augmentation du rythme cardiaque et de la tension artérielle
  • Palpitations
  • Bouffées de chaleur
  • Forte transpiration

Malgré ses couleurs et ses formes variées, la MDMA n’est pas un bonbon !

 

 

c_04_mdma_effets_indesirables.jpg
 
 

#Prevention MDMA
Il existe de nombreux effets indésirables plus ou moins graves à la prise de MDMA comme :

  • Contraction des mâchoires
  • Déshydratation, vomissements
  • Convulsions, hallucinations
  • Accoutumance, voire dépendance
  • Troubles cardiovasculaires (pouvant conduire à l’AVC)

Nausées / vomissements, vertiges et maux de tête associés peuvent indiquer une surdose. Il faut tout de suite appeler le 15 ou le 112.

 

 

c_05_mdma_montee-descente.jpg
 
 

#Prevention MDMA
Les 3 phases d’action de la MDMA :

  • La MDMA met environ 30 min à agir, c’est la montée.
  • Ensuite, le cerveau libère une dose massive de sérotonine, qui produit l’effet recherché, c’est le trip.
  • Puis c’est la descente qui peut s’avérer particulièrement difficile et durer plusieurs jours. Elle se caractérise principalement par un sentiment dépressif et une sensation d’épuisement.

 

 

c_06_mdma_rdrd.jpg
 
 

#Prevention MDMA
Toute consommation de MDMA expose à des risques, mieux vaut ne pas en prendre mais dans le cas contraire :

  • Eviter de consommer si on ne se sent pas bien (fatigue, stress...)
  • Faire tester son produit si une association de réduction des risques est présente
  • Ne pas faire de mélanges avec d’autres substances psychoactives, en particulier l’alcool

En cas de problème ne pas hésiter à appeler le 15 ou le 112.

 

 

c_07_mdma_rdrd_2.jpg
 
 

#Prevention MDMA
Toute consommation de MDMA expose à des risques, mieux vaut ne pas en prendre mais dans le cas contraire :

  • Fractionner les comprimés, qui peuvent être fortement dosés, entrainant des difficultés à évaluer les effets
  • Bien secouer la boisson si le produit est consommé dilué
  • Bien s’hydrater, espacer les prises

En cas de problème ne pas hésiter à appeler le 15 ou le 112.

 

 

c_08_mdma_aide.jpg
 

#Prevention MDMA
Des problèmes pour gérer sa consommation de MDMA ?

Envie d’arrêter ? Ne pas hésiter à pousser la porte d’une Consultation jeunes consommateurs (CJC). C’est gratuit et anonyme. Et/ou consulter www.drogues-info-service.fr ou au 0 800 23 13 13. De 8h à 2h, 7 jours sur 7. Appel anonyme et gratuit.