ue_drapeau_princ_300x115.jpg
Approuvé en décembre 2012 par le Conseil des ministres de l’Union européenne, cette stratégie antidrogue a pour objectif de fournir un cadre cohérent au niveau de l’UE pour l’adoption de mesures préventives et répressives permettant la réduction de l’offre et de la demande de drogues.

Approuvé en décembre 2020 par le Conseil des ministres de l’Union européenne, cette stratégie antidrogue a pour objectif de fournir un cadre cohérent au niveau de l’UE pour l’adoption de mesures préventives et répressives permettant la réduction de l’offre et de la demande de drogues.
Elle a pour but ultime de diminuer sensiblement l’importance de la consommation de drogues au sein de la population et de réduire les dommages sanitaires et sociaux inhérents à la consommation et au trafic de drogues illicites.

La stratégie antidrogue de l'Union européenne (2021-2025) s’articule autour de trois domaines d'action : 

i) Réduction de l'offre de drogue : sécurité renforcée ; 
ii) Réduction de la demande de drogue : services de prévention, de traitement et de soins; 
iii) Lutte contre les dommages liés à la drogue,
ainsi que de trois thèmes transversaux: 
i) Coopération internationale, 
ii) Recherche, innovation et prospective,
iii) Coordination, gouvernance et mise en œuvre.

Le plan d'action antidrogue de l'UE pour la période 2021-2025 à quant a lui été finalisé en juin 2021. Il expose les actions qui seront mises en œuvre pour atteindre les objectifs de la stratégie.
Pour définir ces actions, il a été tenu compte du fait qu'elles devaient être fondées sur des éléments factuels, rigoureuses sur le plan scientifique, réalistes, assorties d'échéances et mesurables et qu'elles devaient présenter une pertinence et une valeur ajoutée évidentes pour l’UE.