logo-gvt_princ_300x115_.png
L’année 2019 est la première année de mise en œuvre du plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022 adopté en décembre 2018.

Le Plan national vise à créer un élan et à accompagner une prise de conscience dans l’ensemble de la société, pour diminuer les consommations de produits psychoactifs, licites ou illicites, et les conduites addictives avec ou sans substance. Il vise à porter un discours public clair sur les risques et les dommages des addictions en ayant une attention particulière pour les enfants et adolescents. Il renforce les réponses apportées aux conséquences des addictions pour les individus et la société et témoigne d’un engagement fort contre les trafics. Il propose de nouvelles mesures pour la recherche, l’observation et le développement de la coopération internationale. Ce plan précise les priorités et principales mesures à mettre en œuvre au niveau national mais également au cœur des territoires pour agir au plus près des publics concernés en tenant compte des spécificités et priorités régionales.

Avec ce nouveau plan, la question territoriale prend une nouvelle dimension.
Grâce, d’une part, à un pilotage régional renouvelé, qui se concrétise en 2019 par l’élaboration de feuilles de route régionales déclinant les orientations nationales du plan de mobilisation contre les addictions au regard des spécificités locales.
D’autre part, avec le lancement du second appel à projet de la MILDECA au niveau national à destination des collectivités territoriales, invitées à s’engager aux côtés de l’État dans la construction d’un plan d’action visant à « Prévenir ensemble à l’échelle d’un territoire les comportements à risque des jeunes liés à aux substances psychoactives ». C’est ainsi que 13 communes (ou groupement de communes) ont contractualisé avec la MILDECA en 2019. De nombreuses autres communes ont par ailleurs initié des travaux avec les chefs de projets en préfecture.
Le présent rapport expose les modalités d’organisation, de pilotage et d’utilisation des crédits constituant l’action de la MILDECA dans les territoires au cours de l’année 2019, au travers des réponses fournies par les chefs de projets départementaux et régionaux à l’enquête qui leur a été transmise pendant l’été 2020.