Les facteurs de risques professionnels et la qualité de vie au travail deviennent des enjeux de plus en plus importants pour la santé des populations.

Les professionnels de santé — médecins du travail et médecins généralistes — sont de plus en plus confrontés  à l’impact de ces facteurs sur la santé de leurs patients : déclarations de maladies professionnelles, expression de souffrances psychiques, maladies aiguës ou chroniques, pratiques addictives, arrêts de travail prolongés ou récurrents. Dans ce contexte, les coopérations entre médecins du travail, médecins généralistes et, plus largement, réseaux de santé doivent se renforcer.

Enquête sous la direction de Ménard (C.), Demortière (D.), Durand (E.), Verger (P.), Beck (F.)
INPES, coll. Etudes Santé janvier 2012