L’acheminement des drogues illicites est un enjeu de taille pour les trafiquants. Le vecteur aérien est mis à profit pour tenter de contourner les dispositifs nationaux de contrôle.

Les organisations criminelles utilisent donc les moyens l'aviation civile non commerciale. Cette étude dresse un état des lieux international et en France et propose des pistes de travail.

Lalam (N.), Weinberger (D.), 
INHESJ, Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice
décembre 2012, 119 p.