webinaire_anact.jpg
Thematiques : Prévention
Les conduites addictives sont depuis longtemps un problème pour les entreprises. En 2014, 85 % des dirigeants et DRH se déclaraient préoccupés par le sujet, tout en reconnaissant ne pas vraiment savoir comment l’aborder.

La crise sanitaire, avec ses conséquences sur le travail - isolement, augmentation de la charge de travail - n'a pas arrangé la situation. Des travaux récents ont ainsi montré son rôle dans la hausse des consommations de substances psychoactives et des comportements addictifs. Quels sont donc les points de vigilance en matière de prévention après ces deux années et alors que s’amorce la reprise d’activité ?

L'entrée habituelle centrée sur les personnes montre ses limites. Dans l'entreprise, informer, sensibiliser, repérer les situations de travail difficiles est nécessaire pour prévenir les conduites addictives, mais ne suffit pas non plus.

Des travaux menés depuis plusieurs année par l'Anact en partenariat avec la MILDECA ont montré que les démarches de prévention gagnent à intégrer un volet collectif, et à mieux prendre en compte les conditions de travail.

Pour passer à l'action dans son entreprise et mettre en œuvre cette approche organisationnelle de la prévention des addictions, l'Anact propose aujourd'hui des points de repères pour agir.

Inscrivez-vous gratuitement au webinaire le mercredi 13 avril, de 16h30 à 17h15.
Avec la participation de Sophie MOUNIER, chargée de mission à l'Aract Centre-Val de Loire et Patrick ISSARTELLE, Responsable Grands Projets à l'Anact