cannabis_causa-map_princ_300x115.png

Le fonctionnement de la rétine est fortement perturbé par l’usage du cannabis : c’est la conclusion de l’étude CAUSA MAP menée par des chercheurs du CHRU de Nancy et du Centre Psychothérapique de Nancy, le Pr Raymund Schwan et les Drs Vincent Laprévote et Thomas Schwitzer, publiée le 8 décembre 2016 dans le journal scientifique américain, JAMA Ophtalmology.

Menée pour la première fois sur l'être humain, cette recherche montre scientifiquement que les yeux d’un consommateur régulier de cannabis ont un important retard dans leur réponse à un signal lumineux. Les chercheurs interprètent ce résultat comme une altération dans la communication entre les cellules nerveuses de la rétine sous l'influence du cannabis. La qualité de la vision est importante dans de nombreux actes de la vie quotidienne, en particulier dans la conduite automobile. A ce titre, les équipes de recherche vont poursuivre leurs explorations pour estimer les conséquences de ce retard rétinien sur l'ensemble de la fonction visuelle.

Le programme CAUSA MAP est un vaste programme de recherche initié et dirigé par l’équipe de Nancy, qui fédère des centres de Strasbourg et de Paris. Cette recherche est financée par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et la MILDECA.