Le plan gouvernemental insiste sur la nécessité de fonder les politiques de lutte contre les drogues et les conduites addictives sur la recherche et l’observation dans un chapitre dédié.

La recherche est donc une priorité forte du plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives 2013-2017 et fait l’objet d’une stratégie dédiée élaborée conjointement par la MILDECA et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (direction de la recherche et de l’innovation, DGRI, départements Biologie/santé et Sciences humaines et sociales). La MILDECA coordonne et participe directement à la déclinaison opérationnelle de cette stratégie.

Ce soutien appuyé à la recherche vient consolider les efforts conjoints de la MILDECA et du MESR pour promouvoir les addictions au rang des priorités nationales de recherche.
Les addictions apparaissent désormais dans l’agenda des Alliances stratégiques de la recherche (AVIESAN et ATHENA) ainsi que dans les stratégies des Instituts thématiques multi-organismes (ITMO) « Santé publique » et ITMO « Neurosciences, Sciences Cognitives, Neurologie, Psychiatrie ». Elles figurent également dans le plan d’action de l’Agence nationale de la recherche.

Le plan d’actions 2013-2017 dans le domaine de la recherche s’articule autour des priorités suivantes :

Progresser dans la compréhension des conduites addictives (Mesure 93)

- Développer les recherches pluridisciplinaires dans le cadre des appels d'offres
- Renforcer la compréhension des effets des substances et des pratiques excessives de jeu de hasard et d’argent à l’adolescence
- Favoriser les recherches socio épidémiologiques sur les conduites addictives chez les jeunes
- Renforcer les dispositifs d’observation et de surveillance des conduites addictives

Renforcer la recherche clinique dans le domaine des addictions (Mesure 94)

- Soutenir la recherche sur les traitements médicamenteux innovants et les nouvelles stratégies thérapeutiques

Améliorer l’interface entre chercheurs et décideurs (Mesure 95)

- Développer la recherche sur la prévention
- Développer l’évaluation de dispositifs et de programmes

Renforcer l’animation scientifique et l’ouverture internationale de la recherche française (Mesure 96)