Le plan gouvernemental prévoit de soutenir le dépistage et le suivi des maladies somatiques associées à l’usage de produits psychoactifs. Dans cette optique, différents outils de diagnostic des infections virales sont progressivement mis à disposition des structures spécialisées pour la prise en charge des usagers de drogues.

TROD : Tests Rapides à Orientation Diagnostique

Ce test concerne à l’origine le dépistage du VIH (virus de l’immunodéficience humaine). Il s’effectue à partir d’une goutte de sang prélevée au bout d'un doigt à l'aide d'une petite aiguille. Le sang est ensuite mis en contact avec un réactif qui permet de savoir si l'échantillon contient ou non le virus.
Depuis 2010, les CAARUD et les CSAPA ont la possibilité de réaliser des TROD VIH après autorisation de l’ARS et depuis 2014, des crédits sont délégués aux ARS afin de permettre le déploiement des TROD VIH dans les CAARUD et les CSAPA, l'objectif étant que toutes ces structures soient en mesure de proposer et utiliser les TROD VIH à moyen terme.
S’agissant des TROD VHC (virus de l’hépatite C), une modification du contexte réglementaire est nécessaire à leur mise en œuvre dans les structures spécialisées.

Autotests VIH

Les autotests de dépistage de l’infection par le VIH (ADVIH) sont des tests de dépistage rapide (TROD) pour lesquels le prélèvement et l’interprétation sont effectués directement par l’intéressé.
A l’heure actuelle, seules les pharmacies d’officine peuvent vendre des autotests VIH.

FibroScan®

Les hépatites comme la consommation régulière et importante d’alcool entrainent à plus ou moins long terme une maladie du foie se traduisant par une fibrose.
Le FibroScan® est un appareil qui permet de quantifier de façon totalement non invasive la fibrose du foie par la mesure de son élasticité : plus le foie a perdu de son élasticité, plus la fibrose est importante. Moins le foie est élastique, moins bien il fonctionne.
La technique d’examen ressemble à une échographie abdominale qu’on effectue pendant une consultation. C’est un examen d’une durée d’environ dix minutes, non douloureux pour le patient, et facile à réaliser.
Le résultat de la mesure est connu immédiatement.
Pour certaines maladies du foie comme les hépatites, la connaissance du stade de la fibrose du foie est nécessaire pour prendre la décision d’un traitement.
La mesure peut aussi être réalisée au cours du traitement pour évaluer l’impact de celui-ci sur la réduction de la fibrose.

Le plan gouvernemental prévoit de faciliter l’accès au dépistage et à l’amélioration du traitement des fibroses du foie liées aux hépatites virales, par l’équipement en FibroScan® des CSAPA, CAARUD et unités sanitaires en milieu carcéral.