Accueil > Santé > Insertion
  • Partager

Insertion

Insertion et réinsertion des personnes présentant une addiction

Les addictions sont souvent associées à la précarité, à l’errance et à l’absence de travail. L’absence ou l’insuffisance de suivi social augmente le risque de rechute, y compris en cas de réussite du traitement médical.

Or, les établissements sociaux d’hébergement qui accueillent ces publics ne sont pas spécialisés dans la prise en charge des addictions.

En outre, la médecine de ville, qui suit 80 % des patients traités par substitution pour une héroïnomanie et dont 20 % des patients ont un problème d’alcool, ne dispose pas de moyens d’accompagnement social. Les services de droit commun répondent incomplètement à ces besoins. Il n’existe pas de donnée descriptive du parcours d’insertion socioprofessionnelle du public qui fait appel à ces structures. De même, il est difficile de repérer leurs parcours au sein des structures accueillant tout public précaire.

Dans cette perspective, six mesures pour améliorer l’insertion et la réinsertion sociales des personnes présentant une addiction ont été décidées dans le cadre du plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les toxicomanies  2008-2011.

Insertion par l'emploi

Les addictions sont souvent associées à la précarité, à l'errance et à l'absence de travail. Le plan gouvernemental a voulu agir sur les facteurs pouvant concourir à l'insertion ou la réinsertion sociale des personnes présentant une addiction, notamment par l'établissement de bonnes pratiques destinées aux professionnels de l'addiction et aux intervenants auprès de publics précaires.

Une première étape de cette action, portée par l'association "Drogues et Société", a abouti à l'élaboration du document intitulé "Insertion par l'emploi des usagers de drogues". Cet ouvrage, réalisé également avec le soutien du Fond Social Européen, présente des pistes de réflexion à partir d'actions et de réponses existantes. 

Télécharger l'ouvrage "Insertion par l'emploi des usagers de drogues"


Couverture du guideUne seconde étape de cette action a permis de dégager un certain nombre de préconisations en terme de bonnes pratiques. A partir de séminaires, rencontres et visites  sur sites qui ont rassemblé près de deux cents professionnels des champs du soin et de l'insertion, les auteurs ont pu élaborer différentes "recommandations pour un accompagnement individuel et collectif" ainsi que des fiches-action.

Télécharger l'ouvrage "Insertion sociale et par l'emploi des usagers de drogues"