Le Groupe Pompidou propose différentes thématiques de travail telles que la prévention en milieu professionnel et le réseau méditerranéen de coopération sur les drogues et les addictions (MedNET).

Le réseau MedNET

Le réseau méditerranéen MedNET de coopération sur les drogues et les addictions (y compris l'alcool et le tabac) a pour objectif de promouvoir la coopération, l'échange et le transfert réciproque de connaissances entre pays du pourtour méditerranéen et pays européens membres du Groupe Pompidou et donateurs (Echange Nord-Sud et Sud-Nord) mais également au sein des pays du pourtour méditerranéen (Echange Sud-Sud). Des experts indépendants apportent également leur expertise et expérience.
Le rapport annuel d’activités MedNET

Depuis la création du réseau MedNET, un rapport d’activités annuel est publié chaque année. Le rapport 2016 est disponible, il donne un résumé des activités menées grâce à un financement de la France, de l’Italie et du Programme Sud conjoint Conseil de l’Europe/Union Européenne.

Prévention de l'usage de drogues en milieu professionnel

Prenant appui sur les acquis de la période 2012-2013 et notamment la Déclaration Finale du 15 mai 2012 [1] les objectifs actuels du Groupe Pompidou sur ce sujet sont les suivants :

  • Examiner les difficultés et les leviers relatifs à l'application du Cadre de Référence [2] dans les Etats membres du Groupe Pompidou, là où le Cadre est mis en œuvre ou en cours d'appropriation, à travers les commentaires postés sur le site restreint collaboratif.
  • Recenser les différents acteurs tripartites (syndicats, employeurs et Etats) des pays membres du Groupe Pompidou ainsi que les événements nationaux dans lesquels le Cadre de Référence pourrait être présenté.

Faisant suite à l’adoption à Strasbourg en mai 2012 du Cadre de Référence permettant de définir et de conduire, en milieu professionnel, des politiques de prévention de la consommation d’alcool et de drogues, le Groupe Pompidou a programmé une Conférence internationale les 15 et 16 octobre 2014 qui avait pour objet :

  • d’apprécier deux années plus tard, notamment dans les PME, la filiation entre la réalité des pratiques de prévention et les recommandations issues du Cadre de Référence.
  • de formaliser, au travers d’un « mode d’emploi » du Cadre, l’ensemble des conditions permettant d’articuler, dans le respect de la diversité des cultures d’entreprise, les principes de responsabilité, de transparence, de respect des libertés individuelles et collectives, entre culture sanitaire et culture au travail.
  • d’éclairer, au travers d’études en sociologie du travail, la part des déterminants liés aux conditions de travail, à l’environnement de travail, ou propres à la personne.

L’objectif de cette conférence était de passer d’une déclaration d’intention à une politique de prévention concertée, à travers l’appropriation et la valorisation de bonnes pratiques. Elle est l’aboutissement d’un travail démarré avec une première réunion de suivi en groupe restreint en octobre 2013 et qui a pris fin en juin 2014 à Paris avec une dernière réunion plénière du Groupe d’experts. Cette dernière réunion a permis d’arrêter le programme de la Conférence internationale pour laquelle les Correspondants Permanents ont été invités à désigner leurs trois représentants : pouvoirs publics, représentant des employeurs, représentant des salariés.

Toutes les informations sur "Prévention de l'usage de drogues en milieu professionnels" sur le site du Groupe Pompidou [3]