L’OEDT s’appuie sur un réseau européen d'information sur les drogues et les toxicomanies (Reitox) composé d’une trentaine d’observatoires nationaux et s’en remet à celui-ci pour recueillir et analyser les données nationales selon des normes et des outils communs de collecte des données.

 Les résultats de ce processus national de veille sont transmis à l’OEDT avant d’être analysés dans son Rapport annuel sur l’état du phénomène de la drogue en Europe.