logo-mildeca-fa_princ_300x115.png
À l'occasion de la journée internationale des femmes du 8 mars, la Fédération addiction et la MILDECA vous invitent à une Conférence de presse le lundi 6 mars de 14h à 15h15 à l’Espace femmes de la Boutique 18, 58 boulevard Ney - 75018 Paris

A l’occasion de cette conférence de presse prendront la parole :

  • Nicolas Prisse, Président de la MILDECA
  • Jean-Pierre Couteron, Président de la Fédération Addiction
  • François Beck, directeur de l'OFDT
  • Cécile Bettendorff, chargée de projet Fédération Addiction,
  • Odile Vitte, administratrice référente et directrice du CSAPA APS Contact
  • Bénédicte Bertin, coordonnatrice de l’Espace Femmes de la Boutique 18

Présentation du guide Femmes et addictions au sein d’un dispositif parisien historique de réduction des risques pour les femmes

Ce guide a été réalisé par la Fédération Addiction avec le soutien de la MILDECA, de la Direction générale de la santé et de la Direction générale de la Cohésion sociale – Service des Droits des femmes et de l’Egalité entre les femmes et les hommes.
Il constitue une étape importante dans la prise en compte de la spécificité des conduites addictives des femmes, dans tous leurs aspects, sociaux, économiques, physiologiques et psychologiques.
Ce guide, fait partie des actions prévues dans le plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives 2013-2017.
Issu d’une démarche participative et testé par des professionnels, le guide fait la synthèse des regards :

  • des professionnels des addictions et leurs partenaires
  • des femmes concernées : extraits du forum Paroles de femmes sur www.psychoactif.org, enquête dans les centres, témoignages via le Journal d’ASUD
  • des chercheurs via les apports de la littérature scientifique

Il est destiné aux professionnels des addictions, mais aussi à tous leurs partenaires sanitaires et sociaux susceptibles de rencontrer ces femmes.
Depuis sa création en 1995, l’Espace Femmes de la Boutique 18 s’adapte aux spécificités des usagères femmes et reçoit un public en constante évolution, avec 4560 passages en 2014.

Quelques exemples de spécificités…

  • Une stigmatisation plus importante que pour les hommes présentant des conduites addictives
  • Honte et culpabilité associées freinent l’accès aux soins
  • Des situations d’emprise plus fréquentes
  • Un accès compliqué à la réduction des risques sexuels et à la contraception
  • Des risques accrus d’avoir subi ou de subir des violences conjugales et/ou sexuelles
  • Des situations de prostitution beaucoup plus fréquentes que pour les hommes
  • Des risques accrus de précarité économique
  • Une image de mauvaise mère

Contact presse :
MILDECA - Murielle Fayolle - 06 48 52 81 90
Fédération Addiction - Caroline Prat - 06 17 40 72 50

A lire aussi sur drogues.gouv.fr
guide_femmes_2016_princ_300x115.png
Image