2936bf108f.jpg
Crée en 1993, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies est un groupement d’intérêt public. Il produit des informations provenant des sources différentes et scientifiquement validées sur les substances licites comme illicites. Il renseigne et documente de multiples questions dans le domaine des substances psychoactives et des dépendances.

Qui consomme et comment ? Quels produits ? Quels dommages sanitaires et sociaux les usages occasionnent-ils ? Quelles sont les opinions et les perceptions sur les drogues ?

Le GIP OFDT est l’un des deux opérateurs participant à la mise en œuvre de l’action de coordination de la lutte contre la drogue et la toxicomanie du programme 129 « Coordination du travail gouvernemental » qui relève de la mission « Direction de l’action du gouvernement » du Premier ministre. Le financement de l’OFDT est assuré par les crédits de la Mildeca ainsi que par des crédits européens (OEDT-Reitox).

Comment fonctionne-t-il ?

Télécharger la convention constitutive du GIP OFDT.

Le Conseil d’administration de l’OFDT regroupe des représentants de l’Etat, c’est-à-dire des différents ministères concernés par la lutte contre les drogues et les toxicomanies et la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA), ainsi que, en tant que personne morale de droit privé, la FNORS (Fédération nationale des observatoires régionaux de santé).

L’Observatoire appuie son action sur un Collège scientifique, composé de représentants des principaux organismes producteurs de données ainsi que de personnalités nommées à titre personnel. Ces personnalités ont des compétences reconnues dans les domaines entrant dans les missions de l’OFDT.

L’Observatoire rassemble une équipe constituée autour de spécialistes et de chercheurs issus de différentes disciplines : démographie, économie, épidémiologie, sociologie, statistique...

Production, analyse, synthèse, et valorisation des connaissances

L’OFDT joue aujourd’hui un rôle incontournable dans le recueil, l’analyse, la synthèse et la valorisation des connaissances. Il permet ainsi aux pouvoirs publics de mieux anticiper les évolutions et les éclaire dans leurs prises décision. Les informations produites sont également mises à la disposition des professionnels et des citoyens.

L’OFDT est l’un des vingt-sept relais nationaux (Etats membres, Norvège, Commission européenne) de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), agence de l’Union européenne basée à Lisbonne, qui a pour mission de fournir des informations objectives fiables et comparables au niveau européen sur le phénomène des drogues et des toxicomanies et leurs conséquences (http://www.emcdda.europa.eu/).