La Commission des stupéfiants (CND) surveille la situation mondiale en matière de drogues, développe des stratégies internationales de contrôle des stupéfiants et propose des mesures afin de combattre le problème mondial de la drogue, notamment en réduisant la demande, en encourageant les initiatives de développement alternatif et en adoptant des mesures de réduction de l'offre.

La CND a été créée par le Conseil économique et social (ECOSOC) en 1946, afin d'assister le Conseil dans le suivi de la mise en œuvre des conventions internationales sur le contrôle des drogues. En 1991, l'Assemblée générale a élargi le mandat de la CND afin de lui permettre d'assumer le rôle d'organe directeur de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et d'approuver le budget du Fonds du programme des Nations Unies pour le contrôle international des drogues, qui représente plus de 90 % des ressources à disposition des Nations Unies pour le contrôle des drogues.

La CND se réunit chaque année afin d'examiner les projets de décisions, les projets de résolutions et les questions techniques spécifiques. L'ordre du jour de la Commission à chaque session prévoit des thèmes spécifiques devant être traités sous la forme de "tables rondes" par des experts nommés par les groupes régionaux. 

ALLER PLUS LOIN
  • A propos de la CND