logo_fedeartion_addiction_eve_300x115.png
Thematiques : Formations
Paris

Chaque année en France, 90 000 personnes sont incarcérées, en général pour des peines courtes (quelques mois). 40% d’entre elles présentent des problèmes d’addiction. Si l’accompagnement médical en milieu carcéral est accessible, l’articulation entre les soins proposés en intra-muros et ceux dispensés à l’extérieur reste à améliorer, à rendre plus fluide, à organiser en tenant compte des conditions pénales, carcérales, mais aussi médicales et de l’environnement global de la
personne.
L’objectif général de cette formation est de faciliter la coopération entre les acteurs du soin et de la justice, et des acteurs du soin du dedans et du dehors. Pour cela, elle questionnera l’articulation des approches soignantes et l’accompagnement des usagers dans une dynamique de soins pendant et après la sortie. Elle abordera également les impacts de la réforme pénale sur le paysage judiciaire, ses conséquences en termes de moyens humains et sur le profil de la population carcérale afin de répondre aux besoins de tous les usagers. Elle s’intéressera aux conditions nécessaires pour assurer la continuité des soins, qu’ils soient liés à des problèmes d’addiction, mais aussi à des problèmes somatiques et psychiatriques, souvent présents.

ALLER PLUS LOIN
  • Consulter le programme