Thematiques : Formations
Paris

Les personnes sous main de justice présentant des conduites addictives sont confrontées à des enjeux situés à l’intersection du soin et de la sanction. Bien qu’amenés à coopérer dans le cadre des soins obligés, les professionnels de santé et ceux de la justice s’inscrivent dans des logiques d’intervention différentes. Leurs objectifs, pratiques, contraintes et obligations respectifs peuvent paraître éloignés voire contradictoires.

Ces éléments constituent souvent un frein à une collaboration optimale, pourtant essentielle pour accompagner les personnes placées sous main de justice. A l’heure où le dispositif judiciaire évolue (mise en place de la contrainte pénale, extension de l’injonction thérapeutique, instauration d’une interface par le médecin-relais, « stages de sensibilisation aux dangers de l’usage de produits stupéfiants »), il semble opportun de tenter de définir les cadres d’intervention des uns et des autres et pourquoi pas, d’en organiser un en commun.

ALLER PLUS LOIN
  • Consulter le programme