Tous les établissements pénitentiaires disposent d’une unité sanitaire dépendant d’un établissement de santé. Des soins spécialisés en faveur des personnes détenues usagères de substances psychoactives sont proposés (dont les traitements de sevrage ou médicaments de substitution) et des actions sont conduites afin de préparer leur sortie, en lien avec des institutions extérieures.

Depuis 2011, pour assurer la continuité de la prise en charge des personnes pendant et à l’issue de la détention, un CSAPA référent a été désigné pour chaque établissement pénitentiaire avec pour missions de mettre en œuvre les démarches pour accompagner la sortie et organiser les relais nécessaires (relais médical, droits sociaux, domiciliation, justice…) en lien avec les unités sanitaires, les services d’insertion et de probation ainsi que d’autres structures impliquées (CSAPA, CAARUD, CMP, dispositifs d’hébergement…).