Le syndrome de sevrage est l’ensemble des symptômes, de gravité variable, qui survient lors de l’interruption totale ou partielle d’une substance psychoactive consommée régulièrement. C’est l’un des indicateurs d’une dépendance.

Le traitement de sevrage consiste à prendre en charge des consommateurs physiquement dépendants à des substances psychoactives. Il s’opère selon les cas en milieu hospitalier ou en ambulatoire (sans hébergement). Il vise à limiter le malaise physique et psychique lié au manque. On parle également plus particulièrement de cure de désintoxication.

Le traitement de sevrage concerne les personnes dépendantes de l’alcool, du tabac et des opiacés dont l’interruption de la consommation entraîne un syndrome de manque. Mais il est maintenant courant de regrouper sous le terme de sevrage l’ensemble des mesures thérapeutiques destinées à aider un sujet à mettre fin à sa consommation de substances psychoactives même si cette dépendance ne s’accompagne pas de signes physiques de sevrage.

 

La dépendance aux barbituriques ou aux benzodiazépines fait l’objet d’un sevrage par diminution progressive des doses.

Concernant la dépendance aux opiacés les médicaments de substitution peuvent être prescrits comme une aide au sevrage dans les premiers temps de la recherche de l’abstinence.