rap-oedt-2017_princ_300x115.png
L’Observatoire Européen des Drogues et des Toxicomanies (EMCDDA) rend public aujourd’hui le rapport européen sur les drogues 2017 en présence de M. Dimitri Avramopoulos, commissaire européen chargé de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, d’Alexis Goosdeel, directeur de l’EMCDDA et de Laura d’Arrigo, présidente du conseil d’administration de l’EMCDDA.

Disponible en 24 langues, ce rapport propose chaque année une analyse complète des dernières tendances en matière de drogues dans les 28 États membres de l’Union européenne, en Turquie et en Norvège. Il examine l’offre et le marché des drogues illicites, les prévalences de consommation, les tendances actuelles et les réponses apportées par chaque pays.

Cette année, le rapport met en évidence l’augmentation du nombre de décès par surdose pour la 3e année consécutive, la disponibilité élevée des nouvelles substances psychoactives (NPS) et la menace croissante pour la santé que constituent les nouveaux opiacés de synthèse.
L’EMCDDA signale également des indices révélateurs d’une disponibilité accrue de la cocaïne, analyse l’évolution des politiques en matière de cannabis et la consommation de substances chez les élèves scolarisés.

Pour la première fois, un Panorama national des drogues (Country Drug Reports) complète le rapport. Il présente une synthèse du phénomène de la drogue pour chaque pays membre de l’UE, la Turquie et la Norvège. Ces documents offrent une vue d’ensemble sur l’usage des drogues, les problèmes de santé publique liés à ces usages, les politiques publiques mises en place et l’état de l’offre des drogues pour chacun de ces pays.  

Ce rapport annuel européen des drogues permet aux instances européennes et aux différents pays européens de mieux comprendre les évolutions en cours et d’améliorer leurs politiques de lutte contre les drogues.