logo_journee_prev_educ20170628_princ_300x115.png
Le 28 juin prochain, la MILDECA, le ministère de l’Education nationale, le Secrétariat général à la modernisation de l’action publique, le réseau UNIRèS et le laboratoire FRED de l’Université de Limoges organisent une journée sur la prévention des conduites addictives à l’Ecole.

Cette journée fera intervenir et dialoguer des acteurs de l’Education nationale, des chercheurs en sciences de l’éducation, des professionnels de la prévention ainsi qu’un panel de citoyens. Elle permettra d’enrichir la réflexion engagée par la MILDECA en vue de l’élaboration de la prochaine stratégie nationale de prévention des conduites addictives. C’est dans cette perspective que les citoyens sollicités par la MILDECA sur la place de la prévention des conduites addictives dans les enseignements scolaires viendront présenter les résultats de leurs travaux.  

 

Principaux enjeux de la journée

Promouvoir la prévention fondée sur les compétences psychosociales (CPS) et favoriser leur intégration « par l’école » et « pour l’école »

Les acquis de la recherche guident les pouvoirs publics vers des stratégies de prévention fondées sur le déploiement des compétences psychosociales en intervenant le plus précocement possible dans le parcours scolaire des élèves (Expertise collective Inserm « Les conduites addictives chez les adolescents »  parue en 2014).

La journée a pour ambition de montrer que la prévention par les CPS est non seulement efficace pour prévenir les conduites à risque telles que les conduites addictives mais aussi porteuse de qualité de vie à l’école et de réussite scolaire.

Promouvoir les CPS comme un ensemble de compétences fondamentales utiles c’est également prévenir d’autres risques : violences, radicalisation, suicide etc. Ainsi, les CPS sont mobilisables indépendamment des thématiques.

 

Repenser une stratégie d’animation territoriale de prévention fondée sur les CPS

Favoriser une dynamique d’acteurs et de territoires autour du développement des compétences psychosociales en milieu scolaire

  • Définir les besoins prioritaires dans le cadre d’un diagnostic des besoins des établissements scolaires du territoire
  • Améliorer le partenariat local pour mobiliser toutes les compétences utiles
  • Coordonner les acteurs amenés à participer aux différentes actions du programme de prévention pour faire en sorte qu’ils interviennent en complémentarité
  • Répartir/redéfinir les rôles de chacun dans le programme et dans l’atteinte des objectifs

Renforcer la formation et les ressources sur les CPS

  • Consolider l’offre de formation dans les plans de formation de l’éducation nationale
  • Développer la formation en direction des personnels ressources
  • Développer une offre de formation sur les CPS adaptée dans les plans de formation initiale et continue
  • Proposer des ressources accessibles en ligne pour favoriser l’appropriation des compétences psychosociales par les acteurs de l’éducation nationale
A lire aussi sur drogues.gouv.fr
atelier_citoyen_princ_300x115.png