dpt-mildeca-2018_princ_300x115.png
La politique de lutte contre les drogues et les conduites addictives est, par essence, une politique interministérielle qui mobilise tant les ministère des Solidarités et de la Santé, de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation, des Sports etc. que les ministères régaliens en charge du respect de l’application de la loi, cela afin de garantir l’application de l’approche intégrée.

Cette politique est retracée dans le document de politique transversale (DPT) « politique de lutte contre les drogues et les conduites addictives », annexe du projet de loi de finances, conçu sous la responsabilité de la MILDECA en vue du débat budgétaire au Parlement. Ce document expose les objectifs de la politique menée, les moyens mis en œuvre par chaque programme budgétaire contributeur – y compris les moyens humains – ainsi que les indicateurs de performance retenus.

Il permet de présenter de manière détaillée les efforts financiers consacrés par l’Etat à la politique de lutte contre les drogues et les conduites addictives, étant précisé que les crédits « assurance maladie » ne sont pas comptabilisés en tant que tel mais figurent uniquement en annexe, ces crédits étant votés dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale, en présentant la variation par rapport à l’exécution budgétaire 2016 et en perspective des crédits prévus par les contributeurs pour 2018.

Ainsi, pour 2018, 1,48 milliards d’euros sont affectés à la politique de lutte contre les drogues et les conduites addictives.