atelier_citoyen_princ_300x115.png
En avril 2017, la MILDECA a interrogé la société civile sur ces questions dans le cadre du nouveau dispositif d’atelier citoyen proposé par le Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP). Les ateliers s’appuient sur un comité de pilotage composé de membres permanents (piloté par le SGMAP en partenariat avec la Commission nationale du débat public (CNDP)) et d’experts dans le domaine.

La journée du 28 juin prochain sera l’occasion pour les citoyens consultés de remettre officiellement les résultats de leurs travaux au Président de la MILDECA afin qu’ils soient intégrés à la réflexion gouvernementale en cours sur la prévention des conduites addictives en direction des jeunes.

Fondé sur le principe de la délibération collective ce dispositif récemment mis en place en 2015 permet de recueillir l’avis d’un panel de citoyens (15 à 20 personnes) sur un sujet d’intérêt majeur pour les pouvoirs publics. Le dispositif est proposé suffisamment en amont d’une décision, lorsque le choix politique est encore ouvert.

Les citoyens sélectionnés ont la particularité d’être profanes sur le sujet. Le dispositif prévoit de leur faire bénéficier d’une information plurielle et contradictoire émanant d’experts reconnus dans le domaine de sorte qu’ils puissent produire un avis collectif reflétant la totalité des opinions.

Par ailleurs, le commanditaire de cet avis s’engage à le rendre public sous quelque forme que ce soit : proposition, prise de position argumentée pour valider des scénarii ou encore mise en exergue des conditions de mise en œuvre d’une politique publique.

 

La consultation citoyenne

Les grandes étapes de la mise en œuvre d’un atelier citoyen

Vidéo de présentation par Laure de la Bretèche, secrétaire générale pour la modernisation de l’action publique, du premier atelier citoyen organisé sur les données publiques en santé.

Un atelier citoyen pour recueillir l'avis de Français, par SGMAP

Crédit : SGMAP

 

Des citoyens formés

Un ensemble de ressources pédagogiques est mis à la disposition des citoyens et la formation se fait en ligne ou en présentiel sur quelques week-end.

Ci-dessous, trois vidéos de formation des citoyens pour l’atelier MILDECA « L’école doit-elle intégrer dans ses enseignements la prévention des conduites addictives ? »

Intervention d’Emeline Chauchard, maître de conférences en psychologie : « Prévenir en fonction de l'âge »

Atelier Prévention addictions Emeline Chauchard Prévenir en fonction de l'âge, par jconstant

Crédit : SGMAP

 

Intervention de Christine Tellier - Directrice Générale d’APLEAT et Nicolas Baujard - Responsable Unité PISTES : programme « Unplugged »

Atelier Prévention addictions Christine Tellier & Nicolas Baujard APLEAT, par jconstant

Crédit : SGMAP

 

Intervention du Professeur Loïc Josseran – Responsable du DIM du GH Pifo, Hôpitaux Universitaires Paris Ile-de-France Ouest : Programme « Assist »

Atelier Prévention addictions Loïc Josseran Programme ASSIST, par jconstant

Crédit : SGMAP

 

Membres du comité de pilotage des ateliers citoyens

David AUTHIER, Directeur des études Sciences de l’éducation, Université de Limoges, président de l’UNIRES, président du comité de pilotage
Virginie MADELIN, Directrice de la direction interministérielle pour la transformation des administrations publiques, SGMAP // Vice-Présidence du Comité de pilotage
Ilaria CASILLO, Vice-présidente de la Commission nationale du débat public et universitaire // Garante du dispositif d’atelier citoyen au sein du Comité de pilotage
Enguerrand du ROSCOÄT, Responsable de l’unité santé mentale, direction Prévention et promotion de la santé, Santé Publique
Roger-François GAUTHIER, IGAENR, professeur (politiques éducatives) Université Paris Descartes, membre du Conseil supérieur des programmes
Céline PELLETIER et Amélie GAUTHERON, SGMAP, cheffes de projet, secrétaires du comité de pilotage

A lire aussi sur drogues.gouv.fr
logo_journee_prev_educ20170628_princ_300x115.png