logo-cifad_img-principale.png
Créé le 30 septembre 1992 et basé à Fort-de-France, le CiFAD fête cette année ses 25 ans. L’occasion pour le Président de la MILDECA, lors de son déplacement du 3 au 6 octobre prochain en Martinique, de rappeler l’importance et l’originalité de cette structure.

Unique en son genre, le CiFAD propose des stages pour former les services en charge de la lutte contre le trafic de drogues aux différentes techniques d’enquêtes, dans les Caraïbes et en Amérique latine. Le centre propose également des actions de prévention et de sensibilisation sur les conduites addictives.

En 25 ans d’existence, le CiFAD a su faire la preuve de son efficacité et de ses capacités d’adaptation aux évolutions constantes des méthodes des trafiquants. Grâce à des formations de qualité et adaptées aux pays demandeurs, le CiFAD contribue à « intervenir le plus en amont possible pour protéger [les citoyens] d’un trafic qui demeure l’un des plus grands fléaux - sanitaire, sécuritaire et économique - de notre temps » comme l’a rappelé le Premier Ministre dans la plaquette éditée pour cet anniversaire.

Le CiFAD en actions et en chiffres
Le CiFAD est composé de douze gendarmes, policiers, douaniers et personnels administratifs.
Les stages de formation proposés ont pour objectif de former les services en charge de la lutte contre le trafic de drogues aux différentes techniques d’enquête policière, douanière et judiciaire, dans toutes leurs composantes.
Des actions de prévention et de sensibilisation sur les conduites addictives sont également proposées dans les lycées français de la zone.
Le CiFAD collabore avec des partenaires institutionnels et internationaux (ONUDC, Union Européenne, Organisation mondiale des douanes…).
En 2016, 165 actions de formation aux différentes techniques d’enquête policière, douanière et judiciaire ont été menées au profit de 7500 stagiaires, dont 82 à l’étranger et 83 dans les départements français d’Amérique.

 

A lire aussi sur drogues.gouv.fr
logo-cifad_img-principale.png